Information

Chers spectatrices, chers spectateurs du CLV,

Après 3 mois d’inactivité obligatoire, nous ne sommes pas en mesure, comme autorisés par les pouvoirs publics, de rouvrir le CLV à la date du 22 juin 2020…

Différents facteurs y concourent :

  • Humains en premier, car une réorganisation prévue de notre structure, basée sur l’associatif et le bénévolat, n’a pu être mise en place suite à la période de confinement. Nous sommes d’ailleurs plus que jamais à la recherche de nouveaux bénévoles.
  • Matériels, avec des travaux de mises aux normes sécuritaires obligatoires qui n’ont pu être effectués pour les mêmes raisons.
  • Pécuniaires enfin, car nous sommes actuellement à la recherche de partenariat auprès des instances locales et régionales afin de financer l’emploi d’un salarié qui permettrait une organisation plus fluide et pérenne.

Croyez bien que nous mettrons tout en œuvre et toute notre énergie pour que le CLV puisse rouvrir ses portes… nous espérons début septembre… car ce serait effectivement dommageable pour nous tous que ce lieu de culture intergénérationnelle s’arrête de vivre !

Toujours « cinéfilement » votre.
L’équipe des bénévoles de l’Association Circuit Cinématographique du Comminges.

LaDepeche16002018

Pour son 20e anniversaire le festival des Créations Télévisuelles de Luchon s’est offert la salle des Variétés, authentique salle de cinéma chère à l’association du Circuit cinématographique du Comminges (3C).

Ce cinéma repris en octobre 2015 par les 3C, est maintenant reconnu dans le monde audiovisuel. Il voit son équipe de bénévoles conduite par le président Daniel Feydy, honorée de la confiance accordée par la direction du festival TV de Luchon. Pour le festival 2018 pas moins de trois projections ont été présentées aux Montréjeaulais : Le mercredi 7 février, les élèves de 3e du collège Bertrand Laralde ont assisté à la projection du film « Ne m’abandonne pas ». Cette œuvre traite de la radicalisation des jeunes. Pour le débat l’actrice Sonia Sassi et Guillaume Agullo, directeur du musée départemental de la Résistance et de la Déportation (Haute-Garonne), ont répondu aux questions des collégiens.

Le vendredi 9 février, ce sont les épisodes 3 et 4 des « Bracelets Rouges », une fiction de six épisodes présentée sur TF1, qui ont été diffusés. C’est la série événement de ce début d’année. La vie quotidienne d’enfants malades dans un hôpital a fait chavirer les cœurs des téléspectateurs et les spectateurs des Variétés ont également été conquis. La présence d’une partie des acteurs, du réalisateur et de la productrice en fin de projection était la cerise sur le gâteau. Tous ont joué le jeu des questions et des réponses. En toute simplicité le cinéma est venu au plus près des spectateurs. Des salves d’applaudissements les ont remerciés.

Samedi 10 février, le film documentaire « 39-45 La Guerre des enfants » faisait partie de la dernière projection pour l’édition du Festival TV 2018. Julien Johan le réalisateur est venu présenter son œuvre aux spectateurs. Le film traverse l’histoire de ceux qui avaient 10 ans en 1940. Documentaires, dessins et témoignages montrent comment s’est construite cette génération dans une époque d’exception. En venant à Montréjeau le Festival TV de Luchon a pris une belle initiative qui sera certainement reconduite.

ALAIN MAS

 

 

f3c72481-cfa9-4adf-9338-888ee8b346a1

8975c72c-7de2-490f-9e06-c5f15c0bc560